Allianz Pierre veut « labelliser » 5 immeubles par an

SCPI BureauCapital variableSCPI ouverte à la souscription
SCPI ALLIANZ-PIERRE
Gestionnaire immovalor-gestion
DVM 2021
4.04%
TRI 10 ans
4.99 %
Allianz Pierre veut « labelliser » 5 immeubles par an 14 août 2015

Paradoxal. Dans une conjoncture immobilière alliant baisse des loyers et baisse des rendements à l’achat, Allianz Pierre (Immovalor Gestion) a poursuivi en 2014 ses investissements (110m€) … sauf qu’ils ont été réalisés en phase avec la collecte (83,8m€). Précision, les dernières acquisitions sont situées surtout à Paris ou dans sa région. Elles délivrent en moyenne un rendement de 6,7 %. En parallèle, la SCPI a souscrit dans la SPPICAV Tikehau retail properties 1 (10m€, rendement attendu autour de 7 %) et cédé 4 actifs (11m€).

En plus de l’examen des arbitrages, le conseil de surveillance a porté son attention sur le suivi de la vie courante de la SCPI. De ce point de vue, l’activité locative a connu un double mouvement. D’un côté, le niveau des loyers facturés progresse (+1,76 %) en raison de l’impact des achats-ventes. De l’autre, le taux d’occupation financier recule à 89,25 % (vs 90,22 % en 2013) alors que « l’activité de location et de suivi de gestion a été particulièrement intense ».

Dans le sillage d’une « politique de proximité avec ses locataires en travaillant avec eux pour la programmation de travaux », Allianz Pierre précise que la moyenne des travaux à réaliser dans les 5 prochaines années (2015-2019) ressort à 3,56m€. Un montant inférieur aux dépenses prévues en 2015 (5,1m€). L’amélioration des performances environnementales des immeubles n’est cependant pas sacrifiée. A en croire Immovalor Gestion, la SCPI souhaite « labelliser 5 immeubles par an d’ici 2020 ». Un travail de titan au regard d’un patrimoine qui dénombre 140 immeubles… mais peut être aussi  tous que tous ne sont pas concernés !

En matière de créances douteuses, la société de gestion reste très prudente: toutes les créances impayées dépassant le montant des dépôts de garantie sont provisionnées à 100 %. L’exercice 2014 se traduit par un coût net de 305 k€. Au total cette provision s’élève à 859 k€ contre 689 k€ un an plus tôt. L’examen des comptes d’Allianz Pierre-Papier indique résultat net en hausse de 5,03 %. Cette progression résulte de l’augmentation du patrimoine (+14,89%) dont l’effet sur l’accroissement des loyers (+1,76%) est limité par la baisse du taux d’occupation et par celle des renouvellements de loyers.

Le résultat par part diminue de 14,99 € à 13,92 € (- 7,1 %). Il traduit un contexte économique difficile qui devrait « vraisemblablement perdurer en 2015 ». Malgré tout, La distribution s’est maintenue. Elle s’est élevée à 15,03€ dont 1,2€ au titre des plus-values sur la cession « dans de bonnes conditions » de l’immeuble de Chatenay-Malabry et 0,27€ prélevés sur le report à nouveau. Le taux de distribution sur la base d’un prix acquéreur stable (320€) demeure ancré à 4,7%.

2015 ? La collecte se poursuit (13,4m€ au 1er trimestre) obligeant la SCPI à investir dans « des immeubles situés dans des secteurs où la profondeur du marché locatif est de nature à préserver un niveau d’occupation satisfaisant ». Témoin de cette politique sélective, l’acquisition d’un immeuble de bureaux (Paris 12ème, 17,8m€). De plus, conformément à ses objectifs, Allianz Pierre-Papier a obtenu le niveau Very Good du label BREEAM pour la rue de liège à Paris. « Il s’agit du 4ème immeuble de la SCPI à obtenir ce label ». Bonne nouvelle, le taux d’occupation financier d’Allianz Pierre remonte sensiblement. Il est de 90,39 % (vs 89,95 % fin décembre) et reflète une « préoccupation centrée sur les taux d’occupation, les travaux d’entretien et de mise à niveau des immeubles ».

Enfin, aucune anticipation de revenu pour l’ensemble de l’année n’a été pour le moment annoncée par Immovalor Gestion.