Accès Valeur Pierre entre vigilance et action

SCPI BureauCapital fixeSouscription sur marché secondaire
SCPI ACCES-VALEUR-PIERRE
Gestionnaire bnp-paribas-reim
DVM 2016
4.73%
TRI 10 ans
6.87 %
Accès Valeur Pierre entre vigilance et action 19 septembre 2016

BNP Paribas Reim rassure les inquiets. Pour les associés qui s’interrogent de l’onde de choc procurée par le Brexit, la société annonce clairement la couleur : « aucune des SCPI gérées par BNP Paribas REIM France ne détient d’immeuble au Royaume-Uni. Aucun loyer n’est facturé en livre sterling ; aucun locataire ne règle son loyer en livre sterling ». Mieux, la société avance avec « toutes les précautions qui s’imposent » que certaines villes en Europe continentale dont « Paris, pourraient bénéficier de décisions d’investissement plus affirmées ».

En attendant la confirmation de ce propos, Accès Valeur Pierre balance entre vigilance et action. Concentrée « plus que jamais » sur l’amélioration de son activité locative, la SCPI peine néanmoins à atteindre ses objectifs. Son taux d’occupation financier selon les méthodes de calcul de l’ASPIM atteint 78,3% au 2ème trimestre (vs 80,8% au 1er trimestre). Mais si l’on retient dans le calcul les locaux loués en franchise de loyers (10,9% vs 10,5%) le taux d’occupation financier affiche alors, un bien meilleur profil : 89,2%, un niveau toutefois en retrait par rapport au 1er trimestre (91,3%).

Le pilotage du patrimoine s’est poursuivi. Si aucune acquisition n’a été enregistrée sur la période, la SCPI s’est en revanche, délestée de 3 immeubles dans de bonnes conditions -entrepôt à Bondoufle, locaux d’activité à Montigny le Bretonneux et une partie du Cafarelli à Toulouse-. Au total, 16,6m€ sont tombés dans son escarcelle quand la valeur vénale réalisée fin décembre tablait plutôt autour de 13,4m€.

Pour sa part, le 2ème acompte s’est élevé à 4€ auquel s’est ajouté 2€ au titre des plus values. Sur l’ensemble de l’année, Accès Valeur Pierre prévoit une distribution entre 23,5€ et 24,5€ contre 25,2€ en 2015. Une déception à nuancer au regard de la belle progression (+5,62%) du prix acquéreur (526€ au 15 septembre) depuis le début de l’année.