SCPI LF Europimmo : une très belle trajectoire européenne!

SCPI BureauCapital variableSCPI ouverte à la souscription
SCPI LF-EUROPIMMO
Gestionnaire la-francaise-rem
DVM 2018
4.18%
SCPI LF Europimmo : une très belle trajectoire européenne! 30 octobre 2018

Le patrimoine de la SCPI LF Europimmo a un ADN clairement européen : 74% des capitaux sont investis en dehors de nos frontières (53% en Allemagne, 12% en Belgique, 6% aux Pays-Bas et presque 3% en Irlande). Et les associés profitent à plein du dynamisme de ces différents marchés immobiliers.

Dans son dernier bulletin trimestriel, la société de gestion revenait sur le bilan de l’assemblée générale qui s’est tenue au mois de juin, au cours de laquelle « les échanges ont permis de rappeler l’évolution des marchés européens dont principalement des villes comme Amsterdam, Bruxelles, Dublin voire Londres qui retiennent plus particulièrement l’attention. Il a été mentionné la pression exercée sur les rendements des opérations due à l’afflux des capitaux disponibles à investir dans les principales métropoles régionales germaniques et l’évolution du niveau des valeurs locatives en forte hausse. » « Dans ces conditions, la présence directe de la société de gestion implantée à Francfort est un atout compétitif avéré. » conclut le gérant.

Concernant plus directement la gestion de la SCPI, son succès commercial est conforté par la collecte nette de ce trimestre qui s’élève à plus de 30 millions €.

Côté transactions, « un actif commercial est en cours d’acquisition en Allemagne pour une signature prévue au 3e trimestre et deux autres opérations également Outre-Rhin sont en négociation. » C’est une bonne nouvelle pour les mois à venir alors qu’aucun investissement n’a été acté au cours du 2ème trimestre.

La gestion locative de LF Europimmo reste pour sa part dynamique, avec un taux d’occupation financier (TOF) en hausse significative à 95,2% au 30/06/2018 (contre 94% à la fin du trimestre précédent), en particulier grâce à une baisse de la part des locaux sous franchises de 1 point par rapport au 1er trimestre. La gestion locative « s’est concentrée sur deux actifs en Allemagne, à Hambourg et Berlin où la forte demande de bureaux pousse les loyers à la hausse et permet une revalorisation significative des revenus des immeubles. » précise le gérant.